Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Agriculture de conservation

Agriculture de conservation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Que veut dire  « Agriculture de Conservation » ?

Selon la FAO (Food and Agriculture Organization), cette agriculture « vise des systèmes agricoles durables et rentables ». Elle allie « production agricole, amélioration des conditions de vie et environnement ». 

L’agriculture de conservation regroupe trois principes : le travail minimal du sol, la couverture permanente du sol et les associations culturales.

Ces techniques peuvent être réalisées avec du matériel spécifique tel qu’un matériel de semis direct (pas de travail du sol devant la ligne de semis, la graine est insérée directement dans le sol), du strip-till (travail du rang avant d’y déposer la graine), du semis à la volée. Elle englobe aussi la gestion de la couverture permanente du sol par l’implantation de mélanges d’espèces en intercultures.  

Les bénéfices attendus par cette conduite innovante sont des économies d’intrants (herbicides, azote, carburant) tout en essayant de maintenir ses rendements. L’Agriculture de conservation peut aussi contribuer à la réduction des GES (gaz à effet de serre) et à l’économie d’énergie (fuel)

Dans notre département

Certains adhérents dans l’Eure se sont déjà lancés dans cette technique. La Chambre d’agriculture de l’Eure les accompagne en réalisant des essais comme par exemple des essais intercultures avant culture de printemps, une comparaison à long terme entre le semis direct et le semis conventionnel sur une culture de blé. Par la réalisation de sa plateforme cultures Innovations en production végétale, la Chambre met en évidence cette technique avec des essais strip-till en betteraves et colza, ou encore des profils culturaux avec comparaison labour et strip-till. 

Témoignage

« Je m’intéresse depuis quelques années à l’agriculture de conservation. C’est une technique très intéressante, qui se développe et suscite de plus en plus la curiosité des agriculteurs.


L’agriculture de conservation tend vers un système économe, et permet à la fois de concilier sensibilité écologique, préoccupations éthiques et motivations économiques. Il est essentiel qu’au sein des GDA, on propose un conseil qui corresponde à la demande du terrain.

C’est notre rôle d’accompagner l’innovation. Aujourd’hui, le développement d’un conseil sur l’agriculture de conservation, l’organisation de journées de démonstration sur des semis en strip-till, la mise à disposition de références locales, sont importantes ».

Franck Sipma,

Président du GDA de Pacy-Vernon-Ecos

Offre de services

Adhérez au conseil collectif "Agriculture de conservation"

Vous voulez diminuer le travail du sol et améliorer sa fertilité ?

En savoir +

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Claire LEQUEUX

Conseillère en productions végétales - GDA du VEXIN

Tél : +33 (0)2 32 64 41 61

Actualités

vendredi 13 juillet 2018

Des solutions techniques applicables en agriculture biologique et transposables en verger "conventionnel". 

jeudi 12 juillet 2018

Semaine 28 - L’été semble vouloir rester en Normandie ! Cette semaine a été marquée par des températures encore élevées, et des passages orageux très localisés pour...

Formations à venir

NOUVEAU - Je découvre comment nos voisins irlandais pratiquent l'élevage laitier biologique à l'herbe avec des coûts de production écrasés.

Je diminue mon budget sanitaire grâce à l'utilisation des plantes et des huiles essentielles.