Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Agro-Ecologie > Diversification des assolements > Créer des filières locales durables

Créer des filières locales durables

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Créer des filières locales durables

Le développement de nouvelles cultures requiert une réflexion croisée entre les opérateurs économiques et agronomes. C’est le sens du projet Diversification des assolements porté par la Chambre d’agriculture de l’Eure. 

Les grandes lignes du projet « diversification des assolements »

Initié par la Chambre d’agriculture de l’Eure en partenariat avec l’IRQUA Normandie (Institut Régional de la Qualité Agroalimentaire de Normandie), le projet « Diversification des assolements » invite les agriculteurs et partenaires de filières (coopératives, négociants, instituts techniques, transformateurs) à développer des synergies pour identifier, tester et développer de nouvelles productions agricoles. 

450 k€ de budget prévisionnel, financé à 50% par l’Agence de l’Eau

1 équipe pluri-disciplinaire mobilisée au sein de la Chambre d’agriculture et de l’Institut Régionale de la Qualité Agro Alimentaire : Filière, agronomie, communication

3 ans pour résoudre une équation complexe : Depuis l’accessibilité à la semence, jusqu’au produit fini, satisfaire et coordonner les maillons de la filière pour développer de nouvelles activités.

4 axes

  • Identifier de nouveaux marchés (filières sans gluten, oméga3, protéines végétales, traçabilité…) en mobilisant les agriculteurs, collecteurs et industriels …. Plus de 50 entreprises sont consultées. Outre le sarrasin et le Pois Chiche, sur lesquels les travaux sont déjà avancés, deux entreprises ont d’ors-et-déjà soumis des projets de développement de nouvelles cultures pour le secteur de la cosmétique. 
  • Etudier la faisabilité technique, économique et organisationnelle et mesurer l’intérêt agronomique et environnemental de l’insertion de nouvelles cultures dans la rotation.
  • Proposer l’ingénierie nécessaire au déploiement des filières : optimiser la conduite agronomique, conseiller, animer la formalisation de filière, investir dans du matériel pour les filières.
  • Faire savoir (auprès des IAA, de la restauration, du grand public…)

Une réponse à des enjeux multiples : 

  • Agronomiques et environnementaux : permettre la rotation des cultures, développer de nouvelles cultures et ainsi réduire l’usage de produits phytosanitaires
  • Economiques : consolider le revenu des exploitations
  • Sociétaux : développer des filières locales.

Des agriculteurs expérimentateurs

Sur le Pois chiche, le sarrasin, le quinoa et les plantes aromatiques… 

20 partenaires intéressés

Collecteurs négoces, ensacheurs (Beuzelin, Lepicard, Capseine, Biocer,) / Transformateurs et industries agroalimentaires (EARL du clos de la Mare, Biscuiterie de l’Abbaye, Galette d’Alençon, Moulin d’Auguste) / Lycée agricole E.de Chambray / Centres de transfert (Nov&ateh, Agro-hall)/ Syndicats d’eau (Syndicat Intercommunal d’Adduction en Eau de la Vallée de l’Eure, Syndicat de l’Eau et de l’assainissement de la Paquetterie, Communauté de Commune du Pays de Conches, Eau de Paris et Syndicat d’Eau et d’assainissement de Verneuil Est, Syndicat d’Eau potable et d’Assainissement du Sud de l’Eure).

La diversification vous intéresse ? Faites le savoir !

Vous êtes agriculteur et intéressé par le sujet, nous vous invitons à répondre à ce questionnaire (temps estimé : 5 minutes)

L’objectif ? 

  • Repérer de nouvelles cultures à tester
  • Identifier vos motivations, idées, suggestions et les freins à la diversification 
  • Repérer des moyens de production intéressants pour le développement de nouvelles filières (séchoir, matériel de récolte…)

Vous êtes transformateurs ? Contactez-nous pour rejoindre le projet

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Agenda

Agriculture de précision : faisons le point

Le 01 octobre 2019

la Chapelle Gauthier

Le 19 septembre 2019

Lisieux