Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Irrigation

Irrigation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L'association des irrigants de l'Eure

L’association des irrigants de l’Eure a été créée en 2014 en partenariat entre la FNSEA27 et la Chambre d’agriculture de l’Eure.

Celle-ci a pour objectifs de :

  • Représenter et défendre les irrigants auprès des services de l'Etat et des différents intervenants dans le domaine de l'eau,
  • Participer à la gestion de la ressource en eau conformément à la loi sur l’eau,
  • Promouvoir l’irrigation auprès de tous les publics,
  • Mobiliser les irrigants pour accompagner l’émergence d’actions autour de l’efficience de l’irrigation - contribuer à la formation et à l’information des irrigants par les moyens qu’elle jugera satisfaisants,
  • Déposer des demandes d'autorisation de prélèvements pour l'irrigation.

L’irrigation dans l’Eure

Le département de l’Eure compte environ 150 irrigants. La pomme de terre et les légumes industriels sont les principales cultures irriguées du département.
Au sud d’Evreux, région où est située la majorité des irrigants, le blé, le pois et le lin sont irrigués selon la pluviométrie du printemps.
L’irrigation dans l’Eure n’est pas au rendez-vous chaque année. Le maïs grain et le maïs fourrage sont par contre irrigués chaque année dans les sols très superficiels.

La difficulté pour l’irrigant est de décider de la date de démarrage de l’irrigation de sa parcelle et combien apporter de mm d’eau.
Avec l’association des irrigants de l’Eure, la Chambre d’agriculture de l’Eure propose une application web sécurisée Net’Irrig.
Cette application permet d’établir un suivi du bilan hydrique de la parcelle (selon le type de sol) avec la pluviométrie locale et de prendre en compte les futurs besoins de la plante.

L’utilisation de cet outil permet aux irrigants de s’affranchir des arrêtés sécheresse (alerte et alerte renforcée) selon les types de culture.

L’irrigation coûte chère et doit donc être valorisée au mieux. Très souvent, les agriculteurs démarrent l’irrigation trop tardivement, ce qui limite sa valorisation. L’utilisation d’un outil de pilotage comme Net’Irrig permet de démarrer l’irrigation dès les 1ers besoins de la plante (meilleure efficience des apports) sans gaspiller l’eau.
Ainsi Net’Irrig améliore la rentabilité de l’irrigation et réduit le gaspillage.

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Fabienne MERIEAU

Assistante du service Agronomie, PV et Environnement et Bâtiment

Tél : +33 (0)2 32 78 80 40

Actualités

vendredi 13 juillet 2018

Des solutions techniques applicables en agriculture biologique et transposables en verger "conventionnel". 

jeudi 12 juillet 2018

Semaine 28 - L’été semble vouloir rester en Normandie ! Cette semaine a été marquée par des températures encore élevées, et des passages orageux très localisés pour...

Formations à venir

NOUVEAU - Je découvre comment nos voisins irlandais pratiquent l'élevage laitier biologique à l'herbe avec des coûts de production écrasés.

Je diminue mon budget sanitaire grâce à l'utilisation des plantes et des huiles essentielles.