Bâtiment rationnel

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Un bâtiment rationnel permet de rendre le travail agréable et efficace. Il contribue au bien-être animal et à l’expression des performances.

Pourquoi choisir cette solution ?

Un gain de temps

Les animaux sont tous regroupés sous un même bâtiment, ce qui limite la perte de temps en se déplaçant d'un bâtiment à un autre.

Un travail dans de bonnes conditions

Le travail s’effectue en toute sécurité et notamment n’est pas soumis aux intempéries.

Un travail moins pénible

L’ambiance générale contribue au bien-être animal et aux performances techniques : luminosité, ventilation, surface d'aire de vie.

Une surveillance facilitée

Avec une circulation aisée et une bonne vue sur l'ensemble du troupeau il est plus facile d’observer les animaux.

L’essentiel à savoir

Règles élémentaires

Le bâtiment va servir pendant au moins quinze ans, n'hésitez pas à vous renseigner et à aller visiter des installations.

Combien ça coûte ?

Une conception rationnelle n’engendre que des surcoûts limités, le plus important est de faire les bons choix au moment de la conception du projet.

L'expérience de Vincent et Benoît Léger

 "Avant nous étions en libre-service sur le deuxième site, où se situent les génisses et les vaches taries, et ce n’était pas pratique. Depuis 2002, nous nous sommes mis aux normes, ainsi tous les animaux sont logés sous une stabulation.

Aussi, nous distribuons avec la même mélangeuse peseuse à pales aux deux endroits. Sur le site principal, nous distribuons deux fois par jour la ration aux vaches laitières. A partir de là, nous avons recherché à ne pas faire la route tous les jours entre les deux sites. Sur le deuxième site nous avons commencé à distribuer 3 fois la semaine : le lundi, le mercredi et le vendredi puis nous sommes passés à une fois la semaine : le jeudi, et cela marche bien. Nous allons tout de même surveiller les animaux tous les jours et pour l’instant on n’a pas eu de souci.

Pour ce deuxième site, on distribue un mélange d’ensilage d’herbe, de paille et de foin. La dose est de 300 kg de foin, 200 kg de paille, des minéraux, 50 kg de mélasse et 1,100 t d’ensilage d’herbe. Je fais 6 machines à chaque fois. La ration est distribuée sur la table d’alimentation et repoussée le lundi. Nous nous arrangeons pour ne pas travailler les jours fériés, ainsi nous décalons plus ou moins d’une journée s’il le faut. Et nous n’avons pas beaucoup de refus.

Sur ce deuxième site, je mets entre 3 et 4 heures pour soigner les animaux. Cette méthode m’évite de descendre avec le tracteur tous les jours, ainsi je gagne du temps. Durant les premières semaines après l’ouverture du silo, pour stabiliser le front d’attaque, nous distribuons tout de même deux fois la semaine."

L'exploitation agricole

Vincent et Benoît LEGER, éleveurs de vaches allaitantes
à Esteville (76)