Simplification de la distribution des fourrages

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Il existe trois voies pour simplifier la distribution des fourrages : la fréquence de distribution, la simplification de la ration et la mécanisation.

Pourquoi choisir cette solution ?

Améliorer les conditions de travail : la distribution de l’alimentation représente une grande part du travail de l’éleveur. Différentes solutions s’offrent aux éleveurs pour améliorer leurs conditions de travail et réduire le temps de distribution.

L’essentiel à savoir

Limiter le nombre de distribution

Cela peut se faire en alimentant une fois par jour ou bien en alimentant une fois tous les deux jours. Par exemple : une distribution 1 jour sur 2.

Il est possible de gagner jusqu’à 30 % de temps grâce à une organisation de distribution pour des génisses ou des vaches allaitantes.

- J1 : l’éleveur distribue la ration de 2 jours,
- J2 : il repousse les refus.

Remarque : cette organisation peut être réalisée avec tous les types de fourrages, mais attention à bien mélanger lorsque le concentré est distribué en même temps. Il est aussi important de laisser un autre fourrage à volonté de type paille ou foin pour que les animaux puissent satisfaire leurs besoins d’encombrement.

Le libre-service sous contrôle

La distribution à volonté est possible :

  • si l’on connaît les valeurs alimentaires des fourrages,
  •  si l’on connaît les quantités de fourrages,
  • si l’on constitue des lots d’animaux homogènes (catégories, poids, croissance…),
  • si l’on adapte les fourrages aux besoins des animaux.

Une mécanisation au service de l’éleveur

La distribution mécanisée est une possibilité qui doit se réfl échir en fonction du fourrage à distribuer et de la taille du troupeau.

Exemple en troupeau allaitant :

- 200 animaux+ 200 animaux
Paille/foin

Dérouleuse

Ratelier tournant

Mélangeuse

Dérouleuse

Ratelier tournant
Enrubannage
Ensilage d'herbe

Godet dessileur

Dessileuse

Godet dessileur

Dessileuse

Mélangeuse

Ensilage de maïs
ConcentréGodet dessileur

 

Combien ça coûte ?

Rien si uniquement une modification de l’organisation de la distribution.

Pour la mécanisation de la distribution les solutions sont variées : prévoir de 30 à 80 € par UGB en fonction des choix retenus.

L'expérience de Franck Aublé

"Je me suis installé en 2001 sur une exploitation de 45 ha et 40 vaches allaitantes. Aujourd’hui, j’exploite 75 ha, mon atelier viande est composé d’un troupeau de 50 vaches allaitantes et de 20 taurillons.

Mon père continue à m’aider sur l’exploitation mais réduit progressivement son activité. Je souhaitais limiter mon temps de travail autour des animaux à 2 h 30 par jour. Pour cela, j’ai simplifié la distribution des fourrages.

Je nourris mes animaux à partir d’une ration à base de foin, d’enrubannage et de paille. Avant, je distribuais l’ensemble des fourrages à l’auge et je perdais du temps à manipuler plusieurs fois chaque boule.

Le foin et la paille s’adaptent facilement à une distribution à volonté. Avec 450 € et 8 heures de travail, j’ai aménagé un ratelier central pour mes vaches allaitantes. Une quinzaine d’animaux peuvent y manger en même temps. Après avoir évalué le poids des boules et leurs valeurs alimentaires, j’ai adapté les rations en ajustant la quantité d’enrubannage distribué.

Pour les élèves, j’ai installé un râtelier entre chaque lot d’animaux dans lequel je dépose le foin et la paille à volonté. Maintenant au quotidien, je ne déroule qu’une seule boule d’enrubannage et je distribue mes concentrés à l’auge. Grâce à cette nouvelle organisation, j’ai gagné une heure de travail par jour, sans conséquence sur les performances de mon troupeau. Le seul inconvénient de cette pratique c’est que j’ai perdu 20 m² d’aire de couchage autour du râtelier des vaches.

Les premiers jours on se demande que faire de l’heure qui a été gagnée !

Aujourd’hui, je ne souhaite pas m’arrêter là, j’étudie la possibilité d’alterner l’alimentation et le paillage un jour sur deux, parce que mon père ne va plus m’aider du tout."

L'exploitation agricole

Franck Aublé
Éleveur à Aubermesnil-Beaumais (76)

1 UTH
SAU : 66 ha
Polyculture élevage bovin allaitant
73 vaches allaitantes
Production de taurillons et de boeufs