Utiliser du matériel performant

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Gagner en efficacité et en qualité sans investir seul.

Pourquoi choisir cette solution ?

Réduire le temps passé sur les chantiers

Gagner en efficacité, en sécurité et en confort de travail.

Un travail de qualité

Cette solution permet d’utiliser le matériel le plus approprié à ses travaux, et de maîtriser les charges de mécanisation.

Favoriser les échanges

Les solutions collectives permettent de partager les expériences et ses réflexions.

L’essentiel à savoir

Avoir accès à du matériel performant

Plusieurs solutions existent pour avoir accès à du matériel performant sans avoir à investir seul : la CUMA, l’entraide, la co-propriété, l’entreprise de travaux agricoles, les cercles d’échanges, la location.

Des règles propres à chaque solution

Pour chaque solution, l’implication de l’agriculteur et les règles de fonctionnement sont spécifiques avec une disponibilité plus ou moins grande du matériel..

Combien ça coûte ?

Le coût est variable selon le type de matériel et la solution choisie. Il doit rester inférieur à un investissement individuel.

L'expérience de Jean-Marie Crevel

« A mon installation en 1990 en polyculture avec un élevage bovin viande et porcs, j’avais besoin de m’équiper d’un semoir à maïs et d’une tonne à lisier.
Pour réduire le temps passé en plaine, je souhaitais disposer de matériels performants tout en limitant mes coûts de mécanisation.

Avec d’autres agriculteurs de la région, nous avons réfléchi à nos besoins d’équipement. C’est ainsi qu’a germé l’idée de créer une CUMA à partir d’un semoir à maïs et d’une tonne à lisier.

Economiquement, cela m’a bien aidé à démarrer en tant que jeune agriculteur : l’investissement collectif m’a permis d’optimiser les charges de mécanisation.

Par rapport à un équipement individuel moins performant, je gagne 10 à 50 % de temps en fonction du matériel utilisé.

Par exemple, avec la tonne à lisier de la CUMA d’une capacité de 18 500 l, j’économise du temps dans les déplacements et le travail me prend deux fois moins de temps. Nous avons aussi une balayeuse pour nettoyer la route après les chantiers : je limite ainsi les nuisances pour le voisinage. Et avec notre enfonce-pieux, la rénovation des clôtures est moins pénible et se fait en toute sécurité.

Grâce à la performance des outils, le travail est mieux fait. Je peux passer plus de temps sur mon élevage et avec ma famille.

Cette expérience a aussi été l’occasion de me rapprocher des exploitants de mon secteur, et d’échanger avec eux sur l’organisation du travail. Finalement, j’y gagne sur tous les plans ! »

L'exploitation agricole

Jean-Marie CREVEL, polyculteur-éleveur
à Colletot (27)