Vous êtes ici : Accueil > GESTION DE L'EXPLOITATION > Machinisme > Consommation de carburant > Consommation des tracteurs agricoles

Consommation des tracteurs agricoles

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Avec du GNR proche d’1€ TTC du litre, la consommation des tracteurs est étudiée de près.

Les utilisateurs constatent une détérioration de la consommation des tracteurs qu'ils imputent souvent à l’évolution des normes antipollution. Mais les tracteurs sont aussi dotés d'équipements consommateurs de puissance (transmission, hydraulique…) qui contribuent à limiter la puissance réellement disponible pour le moteur, la prise de force ou les roues.

Des essais sont menés sur différentes marques et modèles. Découvrez comment sont testés les tracteurs et les résultats obtenus.

Essai OCDE

Le contrôle de la puissance et de la consommation à la prise de force est pratiqué depuis plus de 40 ans. Ce test se déroule selon un protocole commun (OCDE) établi par les stations d’essais officiels européennes et américaines (CEMAGREF, DLG, Nebraska…). Pour chaque tracteur, la consommation et le couple sont mesurés à différents régimes du moteur.

La consommation est contrôlée pendant 2 heures à puissance maximale (100%), puis à charge lourde(85%) et à charge légère (42,5%). La puissance maximale et la consommation sont également affichées au régime normalisé de la prise de force (540 ou 1000 trs/min).

Dans les années 80/90, la puissance était surtout délivrée à haut régime. Le moteur manquait un peu de souplesse, mais coté consommation, les résultats n’avaient rien à envier à ceux que l’on observe depuis ces dernières années.

> Consultez le tableau de consommation de carburant des tracteurs agricoles (ADEME/CEMAGREF édition 1993)
A cette époque les constructeurs testaient pratiquement tous leurs tracteurs.

Essai Powermix

Les tracteurs ayant des utilisations beaucoup plus variées que le travail à la prise de force, la DLG (Allemagne), en concertation avec les autres centres d’essai et les tractoristes, a développé depuis 2006 un protocole baptisé "Powermix".

Le principe de l’essai Powermix consiste à simuler à l’aide d’un camion "frein" différents types de travaux agricoles et à mesurer la consommation correspondante.

- Le premier cycle, les travaux de traction, comprend 2 essais à 60 et 100% de charge du moteur. Le premier essai à vitesse plus lente équivaut à un labour. Le second à vitesse rapide correspond à un travail de déchaumage.

- Le deuxième cycle comprend les travaux à la prise de force à vitesse d’avancement lente et rapide, avec trois taux de charge (40, 70 et 100%). Ces travaux correspondent à la herse rotative et à la faucheuse.

- Le dernier cycle sollicite à la fois la prise de force, la traction et l’hydraulique comme pour l'épandage de fumier et le pressage.

> Consultez l'extrait de l'essai DLG Powermix 10-272 du tracteur CASE IH Puma 160


Au final, 12 mesures de consommation sont effectuées et affichées en grammes par kilowatt et par heure (g/kWh). La consommation spécifique Powermix correspond à la moyenne des 12 mesures. Elle est, logiquement, plus représentative du comportement global du tracteur. Plus elle est basse, plus le tracteur est économe en carburant.

La consommation spécifique Powermix est moins favorable que la consommation spécifique à la prise de force à pleine charge.

=> Consultez les tableaux de consommation spécifique moyenne aux tests Powermix de la DLG pour les tracteur "Tier 3" et les tracteurs "Tier 4 Intermédiaire".

Comparaison rapide

La lecture des consommations en g/kWh n’est pas évidente car l’utilisateur remplit le réservoir de son tracteur avec des litres de carburant. Le tableau suivant qui donne la quantité de GNR nécessaire par tranche de 10 chevaux selon la consommation Powermix moyenne du tracteur, permet de réaliser quelques comparaisons

Consommation spécifique g/kWhéquivalent GNR* pour 10 ch l/h
2101,85
2201,94
2302,03
2402,11
2502,20
2602,29
2702,38
2802,47
2902,55
3002,64
3102,73
3202,82
3302,91
3402,99
3503,08

*Densité GNR de 835g/l

Exemple

2 tracteurs de 140 ch, utilisés 600 h/an avec un taux de charge de 50 % 

 => Tracteur 1 : CS de 260 g/kWh
 => Tracteur 2 : CS de 310 g/kWh.

CalculGNR/an€/anRésultats
Tracteur 1140 ch X 50 % X 2,29 l X 600 h9620 l5 772 €Economie de 1 100 €
Tracteur 2140 ch X 50 % X 2,73 l X 600 h11470 l6 882 €Perte de 1 100 €

Tier4 plus favorable que Tier3

Au regard des essais disponibles à la DLG, il apparaît que les tracteurs Tier4 obtiennent un meilleur résultat de consommation au test Powermix. Le gain est presque de 40 g/kWh, hors additif AdBlue. La consommation d’additif varie de 3 à 8,6% et représente en moyenne 5% de la consommation de GNR. Le prix d’Adblue étant deux fois moins élevé que le GNR (0,6 €/l), on peut considérer actuellement, qu’il faut majorer la consommation spécifique de 4 à 5 % sur les tracteurs « AdBlue ». Cela représente environ l’équivalent de 10 à 12 g/kWh de GNR.

Offre de service

Je maîtrise la facture énergétique de mon exploitation

Situation énergétique actuelle de l’exploitation et solutions pour réduire les dépenses

En savoir +

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Lire aussi

  • SimCoGUIDE
    Créez votre parc d'outils et de calculez les coûts de vos opérations culturales.

Agenda

Agriculture de précision : faisons le point

Le 01 octobre 2019

la Chapelle Gauthier

Actualités