Vous êtes ici : Accueil > Offre de services > Agriculteurs > Entreprise - Installation > Etude de conversion bio

Etude de conversion bio

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Je veux analyser l’opportunité de produire en bio

PUBLIC

Agriculteur envisageant de convertir tout ou une partie de son exploitation.

OBJECTIFS

  • Evaluer l’opportunité d’une conversion bio.
  • Savoir si votre projet est économiquement viable.
  • S’assurer du respect du cahier des charges AB.
  • Mesurer les changements techniques, agronomiques et modifications de votre système.

NOTRE SERVICE

  • Nous venons établir un diagnostic de votre exploitation et de vos pratiques.
  • Nous vous apportons un conseil personnalisé pour vous éclairer dans votre réflexion afin de faciliter votre choix.
  • Nous reprenons contact avec vous pour la mise en place de votre projet.
  • Nous vous accompagnons dans votre conversion.

DUREE

1 à 3 jours suivant le projet.

LES +

  • Notre approche globale de votre exploitation (technique, économique, réglementaire).
  • Notre palette d’expertise : en élevage (bovins viande, bovins lait), cultures, maraîchage, arboriculture, circuits courts, conseil d’entreprise...

DOCUMENTS REMIS

Compte-rendu présentant les chiffres de l’étude et des conclusions sur la possibilité de convertir ou non la production.

TARIFS

Tarifs et conditions de vente sur demande.

 

 

Nous localiser & contacter

EURE
- Evreux - tél. 02 32 78 80 00
- Guichainville - tél. 02 32 78 80 23
Bernay - tél. 02 32 47 35 60
Le Neubourg - tél. 02 32 35 05 35
Les Andelys - tél. 02 32 78 80 61

SEINE-MARITIME
Bois Guillaume - tél. 02 35 59 47 47
Rouen-Seine - tél. 02 35 59 47 36
Fauville-en-Caux - tél. 02 35 59 47 31
Dieppe - tél. 02 35 59 47 26
Neufchâtel-en-Bray - tél. 02 35 59 44 83

 Adresses et localisation sur une carte

Actualités

vendredi 14 février 2020

Déposez votre projet jusqu'au 31 mai 2020. Des aides pour renforcer les filières animales en développant des systèmes d’exploitation plus autonomes et plus efficaces...

lundi 03 février 2020

Cédric Babin, éleveur de volailles et de bovins, n’envisage pas son travail sans un chien de troupeau.