Vous êtes ici : Accueil > Pratique > Outils Métier > Calculatrice de rendements

Calculatrice de rendements

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Outil d'aide au calcul des rendements de référence conforme au 6e programme "Nitrates" pour votre exploitation

Pour les grandes cultures annuelles dont les besoins dépendent du niveau de production (en particulier Céréales, Maïs, Oléagineux), le 6° programme "Nitrates" impose de raisonner la fertilisation azotée en fonction de rendements de référence de l'exploitation.

Rendements de référence : 3 cas possibles

  • Cas 1 : Les références disponibles sur l'exploitation sont insuffisantes pour dissocier les rendements objectifs par type de sol. Dans ce cas, toutes les parcelles de la culture de l’exploitation ont le même objectif de rendement. Il est égal à la moyenne des rendements réalisés sur l’exploitation pour la culture considérée, au cours des cinq dernières années, en excluant la valeur maximale et la valeur minimale (il s’agit d’un rendement dit olympique). Les cinq dernières années s'entendent comme les cinq dernières campagnes culturales successives, sans interruption.

    S'il manque un ou plusieurs rendement(s) annuel(s) de l’exploitation, reportez-vous aux valeurs de références départementales. > Télécharger les rendements annuels par département
    Un rendement est considéré comme manquant pour une exploitation lorsque la culture n’a pas été réalisée sur l’année ou lorsqu’elle n’a pas été récoltée.
    Attention : le stockage ne permet pas de justifier d’une année manquante. Dans ce cas, vous devez estimer le rendement effectué notamment grâce aux rendements des années antérieures ou aux rendements des parcelles aux conditions de culture comparables.
     
  • Cas 2 : Les références disponibles sur l'exploitation sont insuffisantes pour dissocier les rendements objectifs par type de sol, cependant, les parcelles de la culture de l’exploitation ont des objectifs de rendement différents. Dans ce cas 2, un rendement objectif est fixé pour une culture à l’échelle de l’exploitation et vous ajustez le rendement objectif de la culture par groupe de parcelles aux conditions de cultures homogènes (selon au moins l‘une des conditions suivantes : date de semis, types de sol, précédents culturaux). Attention : il faut s’assurer que le rendement moyen pondéré par la surface des groupes de parcelles est égal au rendement objectif pour la culture à l’échelle de l’exploitation.

    Le rendement objectif pour la culture considérée à l’échelle de l’exploitation, sera calculé selon les mêmes règles que le cas 1.

Le rendement objectif est arrondi à l’unité : si le chiffre après la virgule est inférieur à 5, arrondir à l'entier inférieur - si le chiffre après la virgule est supérieur ou égal à 5, arrondir à l'entier supérieur.

    Les cas 1 et 2 sont les plus faciles à gérer

    Exemple : Un exploitant de l'Eure a réalisé les rendements en blé tendre d’hiver suivants :

    20142015201620172018
    83 q/ha89 q/ha68 q/ha82 q/ha80 q/ha
     Valeur maxi à exclureValeur mini à exclure  

     

    Le rendement objectif de l’exploitant pour le blé tendre d’hiver sera en 2019 de : (83+82+80)/3 = 82 q/ha (selon la règle de l’arrondi)

    Cas 1 : l’exploitant calcule sa dose prévisionnelle sur la base d’un rendement objectif unique de 82 q/ha pour tous ses blés en 2019.

    Cas 2 : l’exploitant peut affecter une valeur différente pour ses blés de précédents et ses blés de blé. Il peut retenir 84 q/ha pour ses 60 ha de blés de précèdent et 76 q/ha pour ses 20 ha de blé de blé. Sa moyenne olympique est bien respectée : (60 ha  x 84 q/ha + 20 ha x 76 q/ha) / 80 ha = 82 q/ha.
     

    • Cas 3 : plusieurs rendements objectifs sont déterminés pour une culture de l’exploitation. Dans ce dernier cas, les objectifs de rendement sont calculés pour des regroupements d’îlots culturaux aux rendements et conditions de cultures homogènes. Il est entendu par conditions de cultures homogènes des conditions comparables de sol pouvant être affinées par les précédents culturaux et les variétés.<

      Le rendement objectif de chaque regroupement d’îlots sera calculé selon les mêmes règles que le cas 1.

       

    Ces calculs doivent être refaits chaque année pour la réalisation de votre plan prévisionnel de fertilisation azotée (PPF)

    Cas particuliers :

    • dans le cas de l’installation d’un nouvel agriculteur, les références de l’exploitation précédente pourront être utilisées.
    • dans le cas de l’intégration de nouvelles parcelles à l’exploitation, les références de l’exploitation actuelle ou les références de l’exploitation précédente pourront être utilisées sur ces nouvelles parcelles.
    • en cas de déclaration de calamités agricoles, de déclaration de dégâts (gel, grêle) auprès des assurances, de déclaration de dégâts de gibier auprès de la fédération départementale des chasseurs, il est possible d’utiliser la référence fournie par l’expertise.
    • dans le cas de production de semences de céréales hybrides, il faut utiliser les références de l’exploitation hors production de semence hybride, en l’absence de ces références il est possible d’avoir recours aux valeurs par défaut : > Téléchargez les rendements annuels - références départementales