Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités > Rosée de mai fait la prairie verte

Rosée de mai fait la prairie verte

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Semaine 22 - La pousse moyenne régionale atteint les 57kg de MS/ha/j cette semaine contre 53kg de MS/ha/j la semaine dernière.

La croissance de l’herbe se stabilise sur les trois dernières semaines avec des croissances allant de 11kg de MS/ha/j à près de 100kg de MS/ha/j selon les secteurs.

Pas de miracle, pour de l’herbe il faut de l’eau !

Malgré l’augmentation des températures de la semaine dernière accompagnée de quelques pluies, les conditions sont favorables à la croissance de l’herbe. Attention cependant à ne pas trop raser les prairies ou à faucher au-dessus de la tranche de la main pour garder l’humidité du sol et permettre un redémarrage rapide.

Accroitre les fourrages stockés sans oublier le concentré azoté

En système 100 % pâturage, avec une croissance d’herbe moyenne de 50 kg de MS, il est nécessaire de disposer d’au moins 35 ares par vache pour faire face à l’ingestion journalière d’une vache.

Le retour d’une proportion plus conséquente de fourrages stockés est à gérer selon votre situation (cf. tableau), et s’accompagnera  également de la hausse du concentré azoté. Ceci afin faire face à une valeur azotée de l’herbe pâturée en "berne" avec la montée des épis des graminées.

Le bon moment pour les analyses foliaires

Afin de faire un état des lieux du Phosphore et de la Potasse dans vos prairies pour décider des apports à réaliser dans les 3 à 5 ans à venir, n’hésitez pas à faire un diagnostic foliaire. Cet outil permet de se rendre compte de la disponibilité des éléments P et K pour les plantes.

Attention cependant à ne pas négliger le pH du sol qui, s’il est trop haut ou trop bas, peut bloquer les apports d’engrais !

Afin de réaliser ce diagnostic, rapprochez-vous de votre conseiller.

Témoignage

Gilles Hamelet, éleveur allaitant à Saint Clair d’Arcey (27)

J’ai intégré l’observatoire de la croissance de l’herbe cette année, car étant assez chargé au pâturage autour de la ferme et craignant les sécheresses précoces avec un troupeau Charolais en vêlage de printemps, j’ai souhaité avoir des repères pour mieux tirer profit de l’herbe  au printemps.

Les mesures qui ont commencé le 05 Avril ont permis avec le calcul du stock d’herbe disponible (SHD) de décider de  la mise à l’herbe le 12 Avril, dès que le stock était arrivé à 15 jours et ensuite elles m’ont aidé à décider des parcelles à enrubanner. J’ai d’ailleurs fauché 1 parcelle de plus qu’en 2018, rassuré par un S.H.D de 12 jours.

Le lot qui tourne sur le bloc mesuré autour du corps de ferme (5 parcelles) va commencer le 2ème tour sur une parcelle à 16 cm, avec au total 10 jours d’avance d’herbe, ce qui devrait suffire à cette période avant de revenir sur les repousses.

Les mesures hebdomadaires m’aident donc à prendre les bonnes décisions plus sereinement et donnent des indications aux éleveurs de mon groupe allaitant puisque notre conseiller transmet chaque Lundi matin les mesures par SMS avec le conseil de la semaine.

Claire Douine, Chambre d’agriculture de Normandie